Appareillage

Nous pourrions définir « appareillage » par tout équipement permettant à Lou-Ann d’être verticalisée ou de lui donner de la mobilité et donc un peu d’autonomie. Tous ces appareils (fauteuil roulant, déambulateur, verticalisateur … etc) sont prescrits par un médecin MPR

Aussi fou que celui puisse paraître, notre système social n’est pas généreux pour les personnes en situation de handicap, loin de là même. Certains appareils, bien que vitaux pour la personne handicapée et obligatoirement prescrit par un médecin MPR, sont donc remboursés partiellement, souvent très faiblement, par la Sécurité Sociale, et nécessitent beaucoup de persévérance pour obtenir une prise en charge. Le reste à charge pour la famille est très important, plusieurs centaines à plusieurs milliers d’euros.

Le dernier fauteuil roulant a représenté un « reste à charge » pour ses parents de 2000 € sur 5800 €. Le déambulateur d’un montant de 1300 € a été remboursé 53,17 € par la Sécurité Sociale. Le verticalisateur d’un montant de 2400 € est remboursé 417,25 € par la Sécurité Sociale. C’est une triste réalité dont on ne se doute as quand on n’y est pas confronté.

C’est là que nos besoins commencent. C’est ainsi qu’en 2012, sans l’aide  des Pompiers de Rumilly et Massingy, nous n’aurions jamais pu acquérir ce fauteuil tout terrain appelé Hippcoampe qui a transformé nos week-ends. (voir la page projets caritatifs 2012).

D’autres besoins sont à venir en mai 2013, comme un « monopousseur », et un « spider » selon les tests qui seront effectués à la Clinique Essentis le 29 avril.

Pour aider Lou-Ann, faites un don à l’Associationutiliser le système sécurisé Pay Pal en cliquant ci-dessous ou envoyez un chèque à l’adresse ici